La compagnie

La Belle Equipe, dirigée par Françoise et Hervé Barret, est une troupe itinérante de six comédiens qui présente ses
spectacles dans des établissements dépendant de la ville de Paris,
des MJC,
des Centres Culturels et participe régulièrement à des festivals de théâtre dans
toute la France et quelquefois à l'étranger (Allemagne, Autriche, Belgique,
Canada (Québec), Maroc, Suisse, Vénézuela).

Depuis sa création, la Belle
Equipe a joué plus de 200 pièces soit environ 2000 représentations.

La nouvelle Mandragore de Jean Vauthier - 2007-2008

La nouvelle Mandragore



La pièce


L’action se passe à Florence au 16ème siècle. Callimaque, jeune florentin après des années passées à Paris revient dans sa ville natale pour séduire Lucrèce, jeune épouse du riche Nicia. Pour mener à bien son entreprise, il se trouve un complice Ligurio, un pique-assiette déluré et rusé.

Nicia, bourgeois crédule se désespère de ne pas avoir d’enfant après des années de mariage. Ligurio tente d’abord de convaincre Nicia d’emmener sa femme dans une ville thermale, aux eaux reconnues pour leurs effets bénéfiques sur la fécondité. Il suppose que Lucrèce, hors de sa maison et de sa ville, deviendra une proie plus facile. Mais le casanier Nicia montre bien peu d’enthousiasme pour le thermalisme.

Ligurio imagine alors de faire passer Callimaque pour un grand médecin connaissant un remède infaillible pour obtenir une grossesse : une potion de mandragore. Seul effet secondaire fâcheux, le premier homme qui fait l’amour avec la femme qui a bu la potion, meurt sous huitaine… Le stratagème se met en place, mais Lucrèce n’est pas décidée de se faire faire l’amour par le premier vagabond venu. Il faudra toute la conviction de Sorastrata la mère de Lucrèce impatiente de devenir grand-mère et de Frère Timoteo, moine dissolu qui apporte son concours moyennant la promesse d’écus sonnants et trébuchants pour que Lucrèce se laisse peu à peu persuader.








L’auteur : Jean Vauthier

Jean Vauthier naît en 1910 en Belgique. Après une petite enfance au Portugal, il n'a que six ans lorsque sa famille se fixe près de Bordeaux.
En 1938, il est engagé comme journaliste et surtout dessinateur à La Petite Gironde puis à Sud-Ouest. Il commence à écrire mais détruit ses textes comme il détruira sa peinture.
En 1949 il abandonne tout emploi pour se consacrer à l'écriture et mener à bien Capitaine Bada, sa pièce la plus célèbre.
Gérard Philipe et André Reybaz vont très vite donner une audience nationale à son oeuvre. Reybaz crée Capitaine Bada au Théâtre de Poche à Paris en 1952. La même année, La Nouvelle Mandragore, inspirée de Machiavel, est mise en scène et interprétée par Gérard Philipe au TNP avec Jeanne Moreau, Georges Wilson, Jean-Pierre Darras, Daniel Sorano. Pièces et mises en scènes se succèdent alors. Jean-Louis Barrault crée Le Personnage combattant en 1956 au Théâtre Marigny ; Les Prodiges sont mis en scène par Claude Régy au TNP avec Judith Magre et George Wilson en 1971; et Georges Vitaly met en scène Le Rêveur au Théâtre La Bruyère en 1961.
Jean Vauthier écrit aussi pour la radio et fait une incursion à la télévision en écrivant le scénario Le Chalet sous la neige pour Roger Iglésis avec Michel Piccoli (1959).
En 1965, Jean Vauthier rencontre Marcel Maréchal. Ce dernier recrée d'abord Badadesques au Théâtre de Lutèce avec Emmanuelle Riva puis Capitaine Bada au Théâtre des Marronniers à Lyon. C’est le début d'une longue et riche collaboration entre les deux hommes.
D'autres compagnons artistiques accompagnent le parcours de Jean Vauthier : Jorge Lavelli, qui suscite l'adaptation de la tragédie de Sénèque, Médéa (1967), Patrice Chéreau, pour lequel il fait une adaptation et transposition scénique de Massacre à Paris de Marlowe (TNP Villeubanne, 1972), Jean Deschamps à qui il confie son adaptation de L'Othello de Shakespeare (Festival de Carcassonne, 1974).
En 1990 Jean-Louis Thamin reprend l'adaptation de Roméo et Juliette puis La Nouvelle Mandragore. En juin de la même année, il reçoit le Grand Prix de la SACD. Il meurt le 5 mai 1992.


Nicolas Machiavel : l’auteur de La Mandragore (dont Jean Vauthier s’est inspiré)

Nicolas Machiavel (Niccolò Machiavelli) est né à Florence en 1469. Il fut tour à tour homme politique, diplomate, écrivain et philosophe. Secrétaire de la République de Florence, il remplit de nombreuses missions diplomatiques (en Italie, en France et en Allemagne) et réorganisa l'armée. Il a écrit une vingtaine d’ouvrages.
En 1512 les Médicis reviennent au pouvoir à Florence. Machiavel est soupçonné d’avoir participé à une conjuration. Il est emprisonné, torturé, puis banni. L’année suivante, en1513, il rédige un traité politique, Le Prince, son chef d’oeuvre.
Revenu à Florence en 1515, Machiavel écrit deux comédies : La Mandragore (1518) et Clizia (1525) et L'histoire de Florence (1526). A l’avènement de la république, en 1527, c’est une nouvelle disgrâce pour Machiavel : on lui reproche sa compromission avec les Médicis. Il meurt cette même année à Florence.


Les représentations

Novembre 2006...Festival de Guîtres (33)
Mars 2007.........Rencontres de Théâtres de Saint-Céré (46)
Mars 2007.........Festhéa Ile-de-France Sud Tours de Scènes (91)
Mai 2007..........Festival de Cahors (46)
Juin 2007..........Festival Théaneufscène de Neufchâteau (88)
Juillet 2007........Festival de Saint-André (66)
Septembre 2007..Rencontres de Théâtre de Beuzeville (27)
Octobre 2007.....Festi 86 (86)
Novembre 2007...Festival de Paris
Février 2008......Festival Théâtre en Jeu de Triel (78)
Mai 2008..........Rencontres Théâtrales de Reims : Brut de Scène (51)
Mai 2008.........Théâtre du Casino de Bordeaux (33)
Mai 2008.........Festival Fenêtres sur Scènes de La Chapelle Saint-Luc (10)
Juillet 2008........Rencontres Théâtrales de Cheverny (41)
Août 2008..........Ferme-Théâtre de Varembert (14)
Septembre 2008..Festival Transfrontalier de Wallonie Picarde de Tournai (Belgique)
Septembre 2008...Festival de Saint-Cloud (92)
Novembre 2008....Châteauroux (36)

Aucun commentaire: